LE SALUT
JUE_8963

L’entrée et la sortie des tatamis doivent être marquées par un salut, ainsi que le début et la fin des cours. Dans la tradition japonaise, ce salut au début des cours se fait à genoux (zareï) et se décompose en trois phases, chacune étant commandée par l’élève le plus ancien dans le grade le plus élevé :

1. L’instructeur et les élèves se tournent vers le kamiza (place d’honneur) et le saluent au commandement :

« Shômen ni rei ».

2. L’instructeur se tourne vers les élèves qui le saluent au commandement :

« Sensei ni rei »

3. L’instructeur et les élèves se font face et se saluent au commandement :

« O tagai ni rei »

À ce moment, s’il y a plusieurs instructeurs, il est d’usage qu’ils se saluent mutuellement. À la fin des cours l’ordre est inversé.

D’une manière générale, le salut ouvre et ferme chaque pratique du Judo, c’est-à-dire que l’on doit saluer son partenaire, avant de commencer et après avoir terminé un exercice technique, un randori, un shiai, un kata, etc.

Sauf dans le cas où l’étiquette fait partie de l’exercice, comme dans le Kime No Kata, par exemple, la forme des différents saluts est décidée par les dirigeants du dojo et devrait être précisée dans le règlement intérieur.

MAGOG

189, rue Tupper

Magog (Qc)

T : (819) 434-7275
 

judomagog@hotmail.com

 

  • Facebook Basic Black
  • Instagram Basic Black

© 2016 par Julye Fortier photographe